Comment calculer et interpréter le COP d’une pompe à chaleur ?

septembre 13, 2022 0 Par Manon
Comment calculer et interpréter le COP d'une pompe à chaleur ?
Comment calculer et interpréter le COP d’une pompe à chaleur ?

Vous voulez acheter une PAC ? Vous voyez partout le score COP, mais vous ne savez pas ce qu’il signifie ? 

Alors, vous êtes au bon endroit ! 

Les pompes à chaleur sont des technologies créées en tant que solution de chauffage, qui sont à la fois écologiques et économiques, puisqu’elles permettent de dépenser moins d’électricité pour se chauffer. 

L’énergie produite par les PAC, ou pompes à chaleur, provient des calories de l’air et du sol, et permettent de vous chauffer, de chauffer de l’eau ou au contraire de refroidir l’air ambiant. La COP, c’est l’indicateur clé qui vous permet de savoir à quel point votre pompe à chaleur est performante, autrement dit, si elle convertit bien les calories en énergie. 

Sur cette page, vous allez découvrir :

  • Comment interprétez correctement le score COP ? 
  • Pourquoi cette valeur est-elle représentative de l’efficacité de la PAC ? 
  • Quel type de PAC choisir en fonction de votre lieu de vie ? 
  • Comment calculer le COP ? 

Comment calculer et interpréter le COP d’une pompe à chaleur ?

Pour calculer le COP, il suffit de diviser la quantité d’énergie produite par la pompe à chaleur par la quantité d’énergie consommée. Si une pompe à chaleur a un COP de 5, cela signifie qu’elle produit 5 kWh d’énergie pour chaque kWh d’énergie qu’elle consomme. C’est un excellent COP car vous gagnez 4 kWh d’énergie de chauffage que vous pouvez consommer ou stocker.

Commençons sans plus tarder ! 

Qu’est-ce que le COP d’une pompe à chaleur ?

Tout savoir sur le COP d’une pompe à chaleur

Le COP, c’est le coefficient de performance, un indicateur qui vous permet de mesurer l’efficacité de votre pompe à chaleur. C’est une mesure chiffrée en kilowattheure, ou kWh. Mais il est aussi important de comprendre quelle est la valeur de ce chiffre final. 

Que signifie la valeur du COP ?

Ainsi, le COP mesuré est finalement une sorte de note d’efficience attribuée à une machine. C’est un ratio entre l’énergie entrante et l’énergie sortante qui est transformée par la pompe à chaleur. 

Un COP élevé, c’est un COP productif, qui, pour peu d’énergie consommée, va en restituer beaucoup. Le COP est un rapport, généralement situés entre 2 et 7

Pour les PAC, nous considérons qu’à partir de 3, le score COP est bon. Ce qui signifie donc que la machine en question est intéressante à acquérir. Ce calcul est très précis, et il se fait en laboratoire. 

Par contre, il est important de préciser que le COP dépend du type de PAC (air/eau ou air/air) et aussi des conditions géographiques où il est situé. Certaines pompes à chaleur sont adaptées à des environnements froids, tandis que d’autres fonctionnent mal si la température est trop basse. 

C’est en partie pour ça que le COP est important. 

Où trouver le COP ?

Pour cette question, ce n’est vraiment pas compliqué. Il faut savoir que le COP est un score important, qui est donc noté directement dans les caractéristiques techniques d’un produit. 

Attention : le COP noté ici sera équivalent aux conditions normales d’utilisations de la pompe à chaleur. Si votre habitation est par exemple très grande, où se situe dans un environnement très froid, nous vous conseillons de demander l’avis d’un professionnel, car la COP tend à fluctuer. 

Les différents types de COP

Le COP n’est pas simplement un chiffre qui englobe toutes les informations d’une PAC. Sachant que ces machines dépendent grandement des caractéristiques de son environnement, il existe plusieurs sortes de COP pour les pompes à chaleur

Ainsi, nous allons définir ensemble les 4 types de COP pour une PAC

COP commercial

C’est le COP aussi appelé COP constructeur. Il est calculé comme si la PAC était dans un environnement de température extérieur “standard”, à savoir 7 °C. Ce qui permet de définir un COP moyen pour les PAC air/eau et air/air. 

Pour les PAC eau/eau, différentes dans leur construction et dans leur fonctionnement, le COP commercial prend en compte une température d’eau de 10 ° C, qui correspond à la température des nappes phréatiques

Ainsi, le COP commercial est très peu connecté à la réalité, et il ne sert qu’à donner une indication, sans être le véritable COP.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBLITÉ AUX AIDES D'ÉTAT POUR L'INSTALLATION DE VOTRE POMPE À CHALEUR

COP global

Le COP global est défini en fonction des consommations de tous les équipements électriques de la PAC, ainsi qu’en prenant en compte les pertes d’énergie possible lorsque la chaleur est distribuée au sein du foyer. 

Ainsi, chaque composant à l’intérieur de la PAC (qui servent à faire tourner cette dernière) et les équipements comme la source d’alimentation sont comptés dans l’équation, ce qui fait que le COP global est plus représentatif de la réalité

COP saisonnier

Le COP saisonnier, c’est tout simplement le COP de la pompe à chaleur mesuré en fonction des changements de saisons. Ainsi, les conditions climatiques et météorologiques sont prises en compte. 

Et c’est assez logique, par exemple une pompe à chaleur qui est efficace pour redistribuer la chaleur présente dans l’air aura un COP élevé en été, mais bien plus bas en hiver. C’est pourquoi le COP saisonnier sert aussi à concrétiser le chiffre final du COP. 

COP annuel

Encore plus simple à comprendre, le COP annuel est tout juste le COP enregistré sur une saison entière d’utilisation de la machine. Ainsi, il permet de rendre compte des rendements réels d’une PAC sur toute une année.

Comment calculer le COP

Calcul du COP d'une pompe à chaleur
Calcul du COP d’une pompe à chaleur

Comme nous l’avons dit précédemment, le COP est une mesure d’efficacité qui est réalisée en laboratoire. Vous avez pu le comprendre, ce calcul est aussi simulé via plusieurs conditions, pour représenter la réalité le plus fidèlement possible. Mais alors, comment le COP est-il calculé 

Quelle est la formule du COP ? 

En fait, c’est assez simple sur le papier. La formule du COP, c’est :

COP Pompe à chaleur = Énergie produite par la PAC / Énergie consommée par la PAC

Pour faire simple, une PAC au score COP de 5 est excellente, puisque pour 1 kWh d’énergie consommée, elle restitue 5 kWh de chaleur. Vous aurez donc gagné 4 kWh d’énergie chauffante, de calorie, que vous pouvez utiliser ou stocker. 

Qu’est-ce qui fait varier le COP d’une pompe à chaleur ?

Nous en avons brièvement parlé, mais le COP n’est pas équivalent en fonction des saisons notamment. Il fluctue grandement, et sa valeur n’est pas toujours fixe.

Ainsi, voici les différents éléments qui font varier le COP d’une PAC : 

  • La météo (pluie, orage, humidité…)
  • La température 
  • Le fonctionnement de la PAC (air/eau ou air/air par exemple)
  • Les pertes énergétiques 

Il existe bien d’autres choses qui influent sur le COP d’une pompe à chaleur, mais il faut bien comprendre que la température, la météo et les saisons sont les ingrédients qui impactent le plus le COP. 

Comment interpréter le COP d’une pompe à chaleur ?

En théorie, plus un COP est élevé, plus la PAC restitue d’énergie, ou moins elle consomme, au choix. Un score COP de 4, cela signifie qu’à conditions “normales”, votre PAC consomme 1 kWh d’électricité pour fonctionner, et qu’elle va restituer 4 kWh d’énergie chauffante. 

Mais quel est le sens des conditions “normales” ? 

Ce sont les conditions auxquelles sont mesurées les COP commerciales, qui sont celles indiquées dans les caractéristiques des pompes à chaleur. Ainsi, ce score COP de 4 est valable si et seulement si :

  • La température de l’extérieur est de 7 °C pour les PAC air, 10 °C pour les PAC eau et -5 °C pour les PAC sol. 

Autrement, le COP sera sujets à quelques fluctuations, minimes ou grandes, selon les variations de ces températures modèles. 

De même, la température de l’eau en sortie de PAC est de 65° C si la PAC est reliée à un radiateur haute température. Sinon, cette eau est entre 35 et 50 ° C lorsque la PAC est reliée à un plancher chauffant. 

Comment améliorer le COP d’une pompe à chaleur ?

Optimiser le COP d'une pompe à chaleur
Optimiser le COP d’une pompe à chaleur

Il est légitime de se demander comment faire pour optimiser le COP de sa PAC. Et en fait, le raisonnement à suivre pour avoir un COP élevé n’est pas si facile à avoir.

Il faut donc avoir un écart le plus petit possible entre la température de source et la température de sortie. Ainsi, si votre PAC puise les calories à l’extérieur et qu’il fait 7° C, et que vous la régliez pour qu’elle sorte une énergie chauffante à 25° C, le COP ne va pas être très élevé.

Pour que le score COP soit élevé, voici comment vous pouvez procéder :

  • Faites en sorte que l’énergie chauffante sorte par un radiateur “doux”. 
  • Choisissez une PAC eau/eau, car l’eau captée dans le sol subit moins de variations de températures que l’air. Ainsi la source de calories est plus stable. 
  • Ayez une habitation avec une bonne isolation thermique, pour limiter les pertes énergétiques

Enfin, il faut savoir que l’ADEME, agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, recommande d’acheter des pompes à chaleur avec un score COP minimal de 3

Choisissez intelligemment votre PAC ! 

Vous voilà arrivés à la fin de cet article ! Et vous avez maintenant pu découvrir quels étaient les principaux éléments constituant le score COP. Ce score n’a plus aucun secret pour vous, et vous êtes désormais capables de relativiser ce score, ainsi que de l’interpréter correctement en fonction de votre situation. 
Ce n’est pas tout, car vous avez aussi pu prendre conscience de certaines méthodes simples et efficaces pour optimiser le COP de votre pompe à chaleur.