Est-ce que la pompe à chaleur est économique ?

mai 3, 2022 0 Par Manon
Est-ce que la pompe à chaleur est économique ?
Est-ce que la pompe à chaleur est économique ?

Également appelée « thermopompe » et communément « PAC », la pompe à chaleur est un système de chauffage thermodynamique. 

Contrairement à d’autres systèmes de chauffage, la pompe à chaleur est capable d’apporter une énergie, à la fois renouvelable et propre à votre maison. C’est donc un système de chauffage écologique. Son principe de fonctionnement est à la fois, simple et efficace lorsque l’on souhaite chauffer, à la fois, la maison et l’eau sanitaire. 

Est-ce que la pompe à chaleur est économique ?

Bien que le prix d’achat d’une PAC soit supérieur à celui d’un radiateur à inertie, elle est beaucoup plus économique ; Il faut compter, en moyenne, entre 5 000 euros et 10 000 euros pour une pompe à chaleur. Le prix d’un seul radiateur à inertie dépasse rarement les 800 euros, soit 3 200 euros max pour 4 radiateurs à inertie (chauffage d’une maison de 80 m2 à 100 m2). 

Principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur

Bien que le mode de fonctionnement d’une pompe à chaleur soit simple, il est ingénieux pour chauffer une maison. La pompe à chaleur est capable de capter les calories présentes dans l’atmosphère avant de les réinjecter à l’intérieur de votre habitation. 

La chaleur extérieure peut être captée de l’air, de l’eau et du sol. La PAC est donc constituée d’un circuit de captage et d’un système de transformation (évaporateur, compresseur, condenseur et détendeur). 

En d’autres termes, la pompe à chaleur transforme les calories d’un milieu à basse température vers un milieu à plus haute température. C’est le sens inverse au sens de transfert spontanée d’une énergie thermique. 

Il existe deux types de PAC : La pompe à chaleur air-air et la pompe à chaleur air-eau. 

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBLITÉ AUX AIDES D'ÉTAT POUR L'INSTALLATION DE VOTRE POMPE À CHALEUR

  • La PAC air-air : Le système de captage des calories est placé à l’extérieur de la maison. Les calories captées de l’air seront transformées, soit en chaleur en hiver, soit en froid en été. 
  • La PAC air-eau : Les calories récupérées servent à chauffer le logement, aussi l’eau qui circule dans les radiateurs.

Bref, on peut résumer le cycle d’une pompe à chaleur en ces étapes : 

  1. Récupération et entrainement des calories présentes dans l’air extérieur vers un réseau où circule un fluide frigorigène ;
  2.  Evaporation du fluide frigorigène en contact avec la température de l’air ambiant ;
  3. Le fluide évaporé passe dans un compresseur et entraine une hausse de la pression ;
  4. Le fluide chaud transmet sa chaleur à l’air (pompe à chaleur air-air) ou à l’eau (pompe à chaleur (air-eau) ;
  5. Le liquide perd de son énergie thermique mais reste capable de capter et de transformer de nouvelles calories. 

Le principe de fonctionnement d’une PAC est donc basé sur un cycle qui se répète en boucle (vapeur basse pression, vapeur haute pression, liquide haute pression et liquide basse pression). 

La pompe à chaleur est-elle économique ? 

Bien que le prix d’achat d’une PAC soit supérieur à celui d’un radiateur à inertie, elle est beaucoup plus économique ; Il faut compter, en moyenne, entre 5 000 euros et 10 000 euros pour une pompe à chaleur. Le prix d’un seul radiateur à inertie dépasse rarement les 800 euros, soit 3 200 euros max pour 4 radiateurs à inertie (chauffage d’une maison de 80 m2 à 100 m2). 

Pour éviter les arnaques, consultez également quel est le prix moyen d’une pompe à chaleur ?

L’électricité est indispensable pour faire fonctionner une pompe à chaleur. Ce qui est vraiment intéressant dans ce système c’est son coefficient de performance qui est peut aller jusqu’à 4. 

En effet, une pompe à chaleur est capable de restituer jusqu’à 4 fois plus de chaleur qu’elle n’aura consommé de l’énergie électrique. Une consommation électrique de 1kWh permet donc d’avoir une énergie de chauffage de 2.5 kWh à 4 kWh. Vous pouvez donc, avec une PAC réaliser jusqu’à 75 % d’économie d’énergie. 

A noter que le COP (coefficient de performance) = l’énergie restituée / énergie absorbée (payante). 

Mais ce n’est pas tout ! La durée de vie d’une pompe à chaleur est estimée à plus de 20 ans. Il est aussi possible, dans le cadre des travaux de rénovation énergétique, de profiter de nombreux avantages fiscaux.